Le programme de fin de saison 2015 se précise

La fin de saison 2015 est maintenant définie.

  1. Jusqu'au 11 novembre, le ponton en Ville sera disponible... Nous mettrons encore quelques croisières à l'agenda, le week-end, et le 11 novembre, jour de la Foire aux Oignons sera notre dernière grande journée publique;
  2. A partir du 11 novembre, nous travaillerons au départ du quai de la société Aerofleet, 135 Route de Bon Secours, 08600 Givet, en réponse à d'éventuelles demandes de croisières;
  3. Le dimanche 15 novembre sera la journée officielle de clôture, avec les partenaires et le personnel.
  4. Deux croisières de fête seront organisées le jour de Noël 25 décembre et le jour de l'An 1er janvier 2016 de 11h à 15h;
  5. Du 2 janvier au 25 mars, le bateau sera en hivernage, et fera l'objet de petits travaux d'aménagement et équipement pour préparer la saison 2016;
  6. Le saison 2016 commencera le samedi 26 mars, premier jour des vacances de Pâques en Belgique.

Au plaisir de vous recevoir à bord !


On peut naviguer !!!!

Enfin !!!!
Après 200 jours de gestation, puis 266 jours en centre néo-natal, Charlemagne n'est plus un sans-papiers. A 12h08 ce 17 avril le Pôle de la Navigation Intérieure de Douai lui a donné "sa carte grise", le titre de navigation (provisoire, n'exagérons rien), qui le transforme d'objet flottant en bateau. Premières croisières à Givet ce samedi 18 avril à 13h30, 15h00, 16h30 & 18h00...IMG_20150417_121208


Débuts du Charlemagne reportés

Contrairement à ce qui était prévu, la DDTM59 de Douai a pour des raisons de sécurité refusé le titre de navigation du Charlemagne ce vendredi 3 avril. Le début d'exploitation est donc reporté sine die, et n'interviendra qu'après que les réserves aient été levées et que l'organisme de contrôle l'ait certifié ...

Le démarrage effectif sera annoncé sur le site internet "www.ardenne-en-bateau.com" et dans la presse.

Nous vous prions de nous excuser pour cet événement indépendant de notre (pourtant très bonne) volonté, et dont nous sommes les premières victimes.

Au plaisir de vous rencontrer plus tard dans la saison !

 


Habitants de la Pointe, vous avez la priorité durant les 4 WE d'avril !

Pour les habitants de la Pointe, priorité d'embarquement les quatre week-ends d'avril, respectivement à Givet, Vireux, Haybes et Revin, et tarif préférentiel !

Inauguration CCARM 201504


Salon du tourisme à Givet du 31/01 au 01/02

Voici la liste des gagnants des lots offerts dans le cadre du Salon du Tourisme. Les lots leur parviendront en mars, avec la possibilité d'effectuer les réservations.

 

Liste gagnants sitebandeau affiche salon tourisme 2015 final


40 000 euros en plus nécessaires à la mise aux normes du Charlemagne

L'Union-L'Ardennais - Mélanie Demarest - Publié le 11/12/2014

Une poignée de modifications doivent être réalisées sur le bateau-promenade le Charlemagne afin qu’il réponde aux nouvelles normes imposées pour son homologation.

Entre le moment où on a lancé l’appel d’offres, où on a eu l’offre et le moment où le bateau a été livré, l’État a revu ses normes. » Ce qui a imposé, explique Marc-Henri Ligonèche, directeur général des services d’Ardenne Rives de Meuse, «  de revoir quelques points  », afin d’obtenir l'homologation qui permettra au bateau de naviguer sur la Meuse. Pour un montant total de 40 000 euros, qui vient s’ajouter aux frais déjà engagés pour la construction du bateau qui s’élèvent, eux, à «  600 000 euros hors taxes  », d’après la communauté de communes. «  Bien plus  », d’après une poignée d’autres élus.

Trois sortes d’interventions sont nécessaires avant d’obtenir l’homologation et le droit de naviguer. «  Les dernières  », a assuré M. Ligonèche lors du dernier conseil communautaire, en réponse à l’un des élus inquiet de voir s’accumuler d’autres notifications de ce type, avant d’ajouter : «  Ces modifications sont réalisées à partir du rapport définitif. Là, nous avons des autorisations de transport pour effectuer des manœuvres spécifiques. Ce qu’on n’aurait jamais eu s’il y avait eu davantage de choses à prévoir que ces trois réserves. »

Le sur-lestage, d’abord. Dix tonnes vont être ajoutées au Charlemagne de manière à «  faire descendre le bateau  » de dix centimètres afin d’augmenter sa surface sous l’eau. Avec l’objectif de «  pouvoir mieux le manœuvrer  », explique le directeur général des services. Sauf que cette modification en implique directement une autre, destinée à faciliter le travail du pilote : «  On a déjà modifié les deux gouvernails, poursuit Marc-Henri Ligonèche. À présent, il est nécessaire de mettre en place un système hydraulique, une sorte de direction assistée. » Puis, le dernier point, c’est l’ajout de deux petites quilles à l’avant du bateau, là encore pour faciliter la manœuvrabilité, mais cette fois en rotation sur lui-même pour faire, par exemple, demi-tour.

Deux éléments «  qui facilitent l’utilisation du bateau et qui ont été révélés après coup  » viennent également s’ajouter à ces trois modifications. «  On était parti sur un canot de sauvetage gonflable mais on nous en a imposé un semi-rigide, ajoute le directeur général des services de la communauté de communes. Du coup, si on le met sur la terrasse, les gens ne passent plus donc il a fallu mettre un porte-bateau sur l’arrière, à un endroit où on peut facilement le décrocher et le mettre à l’eau. »

«  Ce sont beaucoup de contraintes de navigation, admet Bernard Dekens, le président d’Ardenne Rives de Meuse. Mais après ça, on espère que le bateau sera prêt pour la saison 2015. »

 

http://www.lunion.com/region/40-000-euros-en-plus-necessairesa-la-mise-aux-normes-du-ia3b25n455022